En quoi consiste le nettoyage de fin de chantier ?

En quoi consiste le nettoyage de fin de chantier ?

Vous vous demandez qu’est-ce que le nettoyage de fin de chantier (parfois appelé la remise en état après travaux) ? DNA Propreté & Services, entreprise de nettoyage fin de chantier à Toulouse et en Occitanie, vous détaille tout.

Après de gros travaux de rénovation ou de construction, divers types de salissures peuvent être laissées sur le chantier ; des résidus qui s’avèrent néfastes pour la santé et difficiles à éliminer ! Les entreprises intervenant dans les chantiers se doivent ainsi de rendre les lieux parfaitement sûrs, sains et propres après leur intervention. Explications. 

Qu’est-ce qu’un nettoyage de fin de chantier ? 

Le nettoyage constitue l’ultime phase du travail qui précède la fin du chantier. Le maître d’ouvrage le réalise en vue de rendre au client des locaux propres. À noter que ce ménage s’effectue durant la phase d’OPR (Opérations Préalables de Réception de chantier). 

En quoi consiste le nettoyage de fin de chantier ?, DNA Propreté & Services

Comment s’effectue un nettoyage de fin de chantier ?

Le nettoyage de fin de chantier est une opération de ménage qui doit être réalisée avec soin et minutie. Un bon nettoyage requiert un savoir-faire spécifique ainsi qu’un bon maniement des appareils d’entretien professionnels. 

Par conséquent, on confie souvent cette tâche à des sociétés spécialisées. Ces entreprises de nettoyage proposent des prestations variées. Elles peuvent être sollicitées aussi bien dans l’entretien des bureaux, des parkings que celui des entrepôts ou des salles communes. 

Ces professionnels sont ainsi chargés de :

  • Évacuer les déchets et résidus du travail des ouvriers, comme les bris de plâtre, les gravats, les ciments, les traces de colles, la sciure de bois, etc. 
  • Remettre à neuf les parquets, les sols PVC, les carrelages.
  • Dégraisser, laver, gratter et lustrer méticuleusement les vitres ainsi que les rebords de fenêtres.
  • Procéder à un dépoussiérage et à l’aspiration des conduits d’aération. 
  • Nettoyer ou lessiver les murs. 
  • Aérer le bâtiment et enlever les odeurs des matériaux.
  • Procéder à une désinfection des sanitaires et de la cuisine.

Par ailleurs, les entreprises de ménage peuvent également intervenir pour des prestations plus spécifiques, comme : 

  • Le ménage après un dégât des eaux,
  • Le nettoyage après un incendie,
  • Le nettoyage des graffitis, etc.

Nettoyage de fin de chantier : combien cela coûte-t-il ?

Le coût d’un nettoyage de fin de chantier dépend de plusieurs variables. D’une part, les prix peuvent être différents selon la personne qui commandite le nettoyage. 

Cette action est très souvent financée par le maître d’ouvrage. Ainsi, le nettoyage est inclus dans le cahier des charges des travaux. Dans d’autres cas, les travaux d’entretien sont commandités par le client final. Ce dernier devra donc y allouer un budget spécifique. 

À part le commanditaire, il existe 3 autres paramètres à tenir compte, à savoir :

  • La surface des locaux à nettoyer
  • Le type de travaux à réaliser
  • Les moyens humains et matériels disponibles

Faire appel à une entreprise de nettoyage : les avantages

Aussi simples qu’ils ne puissent paraître, les travaux de nettoyage de fin de chantier peuvent vite devenir fastidieux et compliqués. De ce fait, recourir au service des experts s’avère avantageux en de nombreux points. 

  • Vous n’aurez plus besoin de dépenser dans le matériel ou dans les frais de personnel. 
  • Vos locaux sont entre de bonnes mains. Les professionnels sont formés et bien équipés. 
  • Vous avez la garantie d’obtenir un travail de qualité et minutieux. 
  • Les entreprises de nettoyage peuvent vous proposer des prestations écoresponsables. C’est un bon point si vous voulez promouvoir le développement durable de l’entreprise. 
  • Vous choisissez librement les heures qui vous conviennent pour effectuer le ménage. Les spécialistes peuvent l’effectuer durant la journée ou après les heures de bureau. 
En quoi consiste le nettoyage de fin de chantier ?, DNA Propreté & Services

Quelles sont les normes en matière de nettoyage de fin de chantier ?

Notons que le nettoyage de fin de chantier est une pratique édictée par les textes législatifs. La norme NF P 03-001 contient notamment plusieurs clauses administratives liées aux marchés de travaux privés de bâtiment. 

 « Chaque entrepreneur, après intervention en un lieu donné, doit laisser l’emplacement propre et libre de tout déchet. L’entrepreneur qui lui succède est en droit d’exiger cet état de propreté avant d’entreprendre ses travaux (…) Chaque entrepreneur aura la charge de procéder au nettoyage de ses propres ouvrages même si les documents du marché attribuent le nettoyage du chantier à un lot déterminé. »

Mais ce n’est pas tout, le Label Qualipropre exige aux entreprises de nettoyage de :

  • Être pourvu des moyens adéquats pour fournir des prestations de qualité
  • Faire preuve d’une santé financière satisfaisante
  • Adopter une politique d’entreprise saine
  • Recruter un personnel compétent

Si votre entreprise est engagée dans une démarche environnementale, les entreprises de nettoyage doivent également être dotées de certains labels, comme :

  • L’écolabel : ce label écologique est attribué par l’AFNOR
  • La norme NF environnement : elle atteste que les détergents utilisés par le prestataire n’ont pas d’impact néfaste sur l’environnement. 
En quoi consiste le nettoyage de fin de chantier ?, DNA Propreté & Services

Combien d’agents de nettoyage faut-il recruter ?

Pour assurer le nettoyage de fin de chantier, le nombre d’agents nécessaires peut varier selon la prestation demandée. Par exemple, si vous souhaitez un balayage, un époussetage ou un vidage de poubelles, l’effectif nécessaire sera plus réduit que pour le nettoyage des sols.  

Pour désinfecter les sanitaires, on estime qu’une personne peut effectuer entre 40 à 80 m2 par heure. Pour nettoyer une moquette, l’agent peut s’occuper d’une surface de 100m2 par heure. Pour nettoyer les sols, une seule personne suffit pour un espace de 60 à 70 m2

Quel est le matériel requis pour l’entretien des locaux ?

Pour mener à bien le nettoyage de fin de chantier, les professionnels utilisent une variété d’outils pour gagner en rapidité et en efficacité. 

  • Le chariot de ménage professionnel : grâce à ses roulettes, il est plus facile de transporter le matériel. Par ailleurs, les agents d’entretien deviennent plus mobiles. 
  • L’aspirateur : il permet d’aspirer les cendres, les sciures de bois, l’eau, les poussières, l’amiante. 
  • L’autolaveuse : celle-ci est à privilégier pour le nettoyage d’hôtels ou de supermarchés, notamment pour le lavage des sols, des escalators, des halls et des couloirs. L’autolaveuse permet d’aspirer, de laver puis de sécher les surfaces. Il existe des autolaveuses compactes, autoportées, autotractées et autonomes. 
  • La monobrosse : ce matériel assure le nettoyage, le lustrage et le polissage des sols. 
  • La balayeuse : cet outil aide l’agent à racler et à ramasser les résidus. Il en existe des modèles thermiques, industriels, manuels. 
  • Le nettoyeur vapeur : ce matériel permet de diffuser la vapeur afin de nettoyer les sols, les outils d’atelier et les murs. 
  • Le nettoyeur haute pression : celui-ci est le plus recommandé pour réaliser un décapage et un nettoyage des sols, des machines ou des murs.