Le nettoyage des parties communes d’un immeuble

Dans un immeuble et la vie en communauté, la propreté est un sujet primordial et essentiel. Si chaque locataire d’un immeuble prend en main le nettoyage de leurs parties privatives, ce n’est guère le cas pour les parties communes. Un sujet de discorde dans le cadre de la copropriété, le nettoyage des parties communes doit être clair et précis, dès le début. Le nettoyage est indispensable pour la propreté des lieux, la sécurité des Hommes et pour éviter la dégradation de l’immeuble. 

À la quête d’informations pour tout savoir sur le nettoyage des parties communes d’un immeuble ? Vous avez sonné à la bonne adresse ! 

Les différentes tâches concernant le nettoyage des parties communes

La vie en copropriété est assujettie par plusieurs règles pour que les locataires y vivent paisiblement et les discordes entre voisinages ne se produisent pas. Toutefois, la question relative au nettoyage des parties communes peut devenir une source de conflit entre les locataires. Mais, quelles sont les parties communes ? Pour un immeuble, les parties communes concernent les diverses parties empruntées par tous les locataires : couloir, entrées de l’immeuble, escaliers, couloir, etc. Outre ces parties, les grands immeubles possèdent aussi des parties communes extérieures, qui méritent aussi d’être prises en considération. 

La plupart des résidents se posent la question suivante : quelles sont les tâches à faire lors du nettoyage des parties communes ? Éléments de réponse. 

Les parties communes intérieures

Le nettoyage des parties communes intérieures touche, plus particulièrement, les escaliers, les couloirs et l’ascenseur du bâtiment. Pour les nettoyer, il faut laver le sol, les rampes et le miroir. Concernant l’entretien du sol des parties communes intérieures, le passage de l’aspirateur est de mise. De plus, il est également indispensable de le laver et le dépoussiérer, via un matériau adapté. Pourquoi ? Car, le traitement d’un sol en carreau sera, bien évidemment, différent d’un sol couvert d’une moquette. 

Le lavage des vitres à Toulouse fait également partie du nettoyage des parties communes intérieures. Idem pour le lavage des objets décoratifs, les lustres, les lampes et les interrupteurs. Pour connaître tous les éléments intérieurs à nettoyer, il serait plus sage de demander ces informations auprès du syndicat de copropriété de l’immeuble. 

Les parties communes extérieures

Pour les immeubles privilégiés, dotés d’une cour extérieure, les parties communes leur concernent également. Mais, quelles sont les tâches pour le nettoyage des parties communes extérieures ? Citons, par exemple, les vitres extérieures, les façades, le jardin et les abords de l’immeuble. À titre d’information, en cas de mauvais temps, le déneigement est également une tâche à faire pour entretenir les parties communes extérieures. 

La réalisation de certaines tâches demande des matériels spécifiques, comme le lavage des vitres. Ainsi, il serait plus judicieux de les confier à des professionnels et des experts en la matière. En plus d’être compétent pour réaliser ces missions, les professionnels disposent également des outils indispensables pour mener à bien les missions. 

Nettoyage des parties communes d’un immeuble : à quelle fréquence ? 

Pour répondre à cette question, plusieurs facteurs doivent être pris en considération. Parmi les principaux paramètres à prendre en compte, citons, par exemple : 

  • La dimension ;
  • La superficie des parties communes ;
  • Le nombre de colocataires ; 
  • La nature du sol ;
  • La nature des revêtements ;
  • Le nombre des baies vitrées. 

Pour le nettoyage d’un grand immeuble doté de grandes vitres, un grand hall, il serait plus judicieux de l’entretenir quotidiennement. Quant à un petit immeuble composé de 10 lots, d’un vestibule de petite taille et d’un seul et unique escalier, un nettoyage hebdomadaire fera l’affaire. 

Dans les deux cas, le syndicat de copropriété peut faire appel à des agents de ménages à temps plein, ou aux services d’une société de nettoyage pour garder les parties communes propres toute la journée. 

À qui confier le nettoyage des parties communes : prestataire extérieur ou salarié ? 

À l’instar des espaces verts, un gardien, un agent de ménage ou une entreprise de nettoyage peuvent réaliser le nettoyage des parties communes dans un immeuble. Cependant, avant de prendre une décision, et de se lier avec un agent de ménage ou une entreprise extérieure, à partir d’un contrat, il serait plus judicieux de prendre en considération la taille de la copropriété et la fréquence de nettoyage. 

Les petites copropriétés

Pour une petite copropriété, un concierge ou un gardien n’ont pas leur place. En effet, les copropriétaires peuvent nettoyer les parties de communes à tour de rôle. Pour respecter cet engagement, il faut bien se communiquer. À l’inverse, pourquoi ne pas engager un agent de ménage à temps partiel ? 

Les copropriétés de taille moyenne

Généralement, cette copropriété dispose d’une vingtaine de lot et nécessite un nettoyage hebdomadaire. Dans cette situation, pour faire des économies, le mieux est d’engager un salarié pour le ménage. 

Les grandes copropriétés

Dans le cas d’une copropriété de grande taille, un gardien pourra prendre en main le nettoyage des parties communes. Mais, actuellement, ce métier tend à disparaître. Ainsi, l’idéal est de contacter une entreprise spécialisée en nettoyage pour nettoyer les parties communes de l’immeuble. Pour un immeuble en région Toulousaine, DNA Propreté & Services fournit une solution simple et efficace aux copropriétaires pour nettoyer leurs parties communes. 

Le coût du service d’une entreprise de nettoyage

L’établissement d’un coût fixe et exact pour le nettoyage d’un immeuble est difficile, car plusieurs critères y sont déterminants, comme la taille de la copropriété, son emplacement, etc. Cependant, l’évaluation approximative du coût d’intervention d’un prestataire est possible. Pour cela, rendez-vous sur DNA Propreté & Services pour obtenir un devis.

Bref, les parties communes d’un immeuble exigent un entretien régulier pour qu’elles soient vivables et pérennes. Pour nettoyer les parties communes (intérieures et extérieures), les copropriétaires peuvent demander l’aide d’une entreprise de nettoyage. De cette manière, ils bénéficieront d’un travail bien fait !