Nettoyage de copropriété : tout ce qu’il faut savoir

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans une copropriété, l’entretien des parties communes concerne tous les copropriétaires qu’ils soient bailleurs ou occupants. De plus, le nettoyage des parties communes impacte l’image d’une structure. Dans cet article, nous allons vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir concernant le nettoyage de copropriété.

Nettoyage de copropriété : c’est quoi ?

Le nettoyage de copropriété comprend toutes les tâches d’entretien des parties communes d’un immeuble. En effet, les propriétaires ne peuvent s’en charger individuellement. Il s’agit principalement :

  • du nettoyage des couloirs, des escaliers et des rampes
  • de l’aspiration et de l’assainissement des tapis et des moquettes
  • du lavage de sol
  • du nettoyage des vitres, des baies vitrées et des miroirs
  • de garantir le bon fonctionnement des interrupteurs et des lumières
  • de sortir et rentrer les bennes à ordures
  • de désinfecter les poubelles
  • d’entretenir la façade de la copropriété
  • de nettoyer les abords de l’immeuble
  • de prendre soin des espaces verts
  • de déneiger en période hivernale
  • d’entretenir complètement le parking.

Vous devez savoir que certains coins privatifs peuvent être inclus dans l’entretien des parties communes, comme le cas des places de stationnement extérieures. Par exemple, en cas de forte neige, il est plus judicieux et économique de recourir à un déneigeur pour toutes les places de parking. Les copropriétaires s’harmonisent ensuite pour développer le nettoyage de copropriété à des parties privatives.

Qui prend en charge le nettoyage des parties communes

nettoyage d'une copropriété

Le nettoyage de la copropriété peut être exécuté par deux types d’intervenants :

  • Le gardien de l’immeuble qui dispose d’une loge et qui prend en charge l’entretien du hall, des couloirs, des espaces verts, des poubelles, etc.
  • Une entreprise d’entretien de copropriété qui est spécialisée dans le nettoyage des locaux. Cette dernière garantit un service professionnel et continu sans les moindres contraintes extérieures.

Afin d’offrir un cadre de vie propre et saine à vos résidents, la quête du prestataire d’entretien doit être effectuée par votre syndic de copropriété. Il pourra mettre en concurrence les sociétés d’entretien ou prendre en charge le recrutement d’un gardien.

Comment gérer l’entretien des parties communes de votre immeuble ?

Le cahier de charge pour le nettoyage de copropriété

Un élément crucial pour définir les besoins, le cahier de charge sert également à mettre les prestataires de nettoyage en concurrence. Ce document permet d’exprimer vos besoins et vos attentes. Il doit constituer les objets suivants :

  • les surfaces à nettoyer
  • les superficies et les types de zones
  • la fréquence de passage demandée pour chaque emplacement
  • les moyens et produits à employer pour l’entretien
  • l’état d’ancienneté de l’immeuble.

Le principal atout d’un carnet d’entretien d’une copropriété est de vous permettre d’obtenir des devis précis et adaptés à votre bien. Il aide aussi l’entreprise d’entretien à établir des estimations précises en termes de durée et de nombre d’heures hebdomadaire.

Par ailleurs, il est conseillé de désigner un membre du syndic de copropriété ou un résident payeur pour vérifier la qualité des prestations d’entretien. Régulièrement, il peut effectuer un état des lieux pour être sûr que tous les éléments du cahier de charges sont respectés. En cas de conflit, le syndic jouera le rôle de médiateur.

La fréquence de nettoyage

fréquence de nettoyage heure

Le nettoyage d’une copropriété doit être réalisé en suivant une fréquence à déterminer selon certains critères :

  • les superficies à entretenir : un immeuble de 10 lots ne dispose pas des mêmes besoins en termes de nettoyage qu’une copropriété de 30 lots.
  • le nombre de copropriétaires et leurs métiers : si la plupart des résidents exercent une profession libérale, il est possible que le nombre de personnes qui circulent dans l’immeuble soit plus élevé. Ce qui engendre plus de besoins en nettoyage.
  • le nombre d’éléments extérieurs qui demandent un soin particulier : les miroirs, les baies vitrées, les espaces verts, etc.

La période de nettoyage des endroits communs varie selon la propriété. Plus précisément, tous les jours pour les grands immeubles avec beaucoup de passage ou toutes les semaines pour les copropriétés plus petites où seuls les résidents peuvent accéder.

À combien s’élève le coût d’un nettoyage de copropriété ?

nettoyage immeuble toulouse

Afin de définir le budget nécessaire pour un nettoyage de copropriété, le syndic doit réaliser un appel de fonds. Cela permet de déterminer la somme des charges et des règles de répartition entre les résidents payeurs. Les copropriétaires régularisent ensuite des charges de copropriété pour compenser l’entretien des zones communes.

En ce qui concerne le coût du nettoyage de copropriété, il n’y a pas de prix global ou forfaitaire défini. A vrai dire, tout dépend de la taille de l’immeuble, de la configuration des lieux, de la fréquence d’intervention ainsi que des différents besoins.

Qui paie pour les frais d’entretien de copropriété ? Étant donné que c’est le syndic de l’immeuble qui prend en charge la signature du contrat avec le prestataire, c’est également lui qui se charge de payer les services de nettoyage.

En reprenant en bref

Quelles sont les prestations comprises dans le nettoyage de copropriété ?

On y retrouve toutes les tâches relatives au nettoyage des parties communes d’une copropriété :

  • le nettoyage de toutes les parties communes, que ce soit en intérieurs ou en extérieurs, y compris les espaces verts
  • l’entretien des ascenseurs et des lumières
  • l’entretien des abords et de la façade de l’immeuble
  • la désinfection des locaux
  • le débarras des locaux
  • la gestion des bennes à ordures et du trisélectif

Qui doit payer pour l’entretien d’une copropriété ?

C’est le syndic de la copropriété qui paie le professionnel d’entretien puisque c’est lui qui signe le contrat de nettoyage. Les frais sont ensuite partagés entre les copropriétaires qui remboursent le montant sous forme de frais de copropriété.

Comment favoriser le nettoyage d’une copropriété ?

La première étape consiste à établir un cahier de charge. Celui-ci doit décrire tous vos besoins et vos attentes en matière de nettoyage des parties communes. Ensuite, vous allez demander des devis à plusieurs entreprises de nettoyage pour déterminer celle qui conviendra à vos demandes et votre budget. Déterminez le planning d’intervention et contrôlez régulièrement la qualité des prestations en vous basant à votre carnet d’entretien.

Antoine Delamare

Antoine Delamare

Laisser un commentaire

À propos de DNA Propreté & Services

DNA Propreté & Services est une entreprise de nettoyage à Toulouse qui vous accompagne pour du nettoyage industriel, nettoyage de bureaux, de copropriété, de vitres, de locaux, de chantier ou encore pour de la désinfection. N’hésitez pas à nous contacter.

Publications Récentes

Nos Services

Nous suivre

Notre entreprise en vidéo